OYA, son sens et sa signification dans notre activité

OYA, son sens et sa signification dans notre activité

Tout homme a besoin de projet, d’un pourquoi, d’un cap pour avancer et surtout se surpasser pour prendre et comprendre la pleine mesure de son effort.

Comme le dit si bien Mike Horn : 

« On ne grimpe pas avec ses cuisses et ses bras. On grimpe avec ses tripes »

Mon mari, Jean-Charles, est originaire de Vendée et nous avions depuis quelques années pris l’habitude une fois par an de nous retrouver sur l’Ile d’Yeu au large des côtes vendéennes pour une semaine en famille avec nos enfants. C’est notre lieu « ressource ». Etre sur une île, coupé du continent, n’avoir que le vélo comme mode de locomotion, y retrouver les amis et prendre le temps de vivre… Cela regroupe nos essentiels. 

Lorsque le moment a été venu de choisir un nom pour notre entreprise, le terme « OYA » a raisonné comme une évidence. 

L’île d’Yeu était appelée jadis Augia et Insula OYA au IVe siècle. Yeu comme Oye ou Oya signifiait prairie humide puis terre entourée d’eau. 

Yeu signifie « île ». Il s’agit donc d’une tautologie signifiant l’île de l’île. Durant la Révolution, elle porte même le nom d’île de la Réunion. 

Pour ceux qui connaissent notre histoire, OYA prenait tout son sens. 

D’un point de vue plus terre à terre (sans jeu de mot 😏), en fouillant un peu sur la signification du terme « oya », cette notion de « ressource » raisonnait de nouveau avec une approche bien plus naturopathique.

Les Oyas® , le meilleur arrosage pour vos plantes ! 

Les Oyas sont des pots en céramique microporeuse enterrés prés des plantations et que l’homme remplit d’eau. Elles diffusent lentement dans le sol l’humidité nécessaire à la plante. Cet arrosage constant et sans excès évite de stresser les plantes. Il maintient le substrat meuble, humide et favorise le développement de la faune et de la microflore, autant de facteurs favorables à un meilleur développement des plantes. Les mauvaises herbes ne se développent presque plus car la couche supérieure de la terre n’est pas irriguée … tiens tiens un retour aux essentiels => très naturo tout ça ! 🌿😏

Dans le jardin, dans les pots ou balconnières, en intérieur comme en extérieur, les Oyas s’adapte partout !  La fréquence de remplissage varie de 3 à 9 jours ou plus selon son volume, le type de sol, de plante et de climat. 

Ce système permet des économies d’eau exceptionnelles de l’ordre de 50 à 75%

En effet, seule la plante visée bénéficie de l’irrigation. Elle puise par succion uniquement l’eau dont elle a besoin. L’Oya étant enterrée ou plantée, il n’y a pas d’évaporation. Au final, près de 100 % de l’eau dépensée est réellement utilisée par la plante.

Ce système permet un apport en eau 3 fois moins fréquent

Les Oyas® sont extrêmement simples d’utilisation, vous allez les remplir trois fois moins souvent que ce que vous arroseriez avec un arrosage traditionnel.

Ces techniques d’irrigation ont vraisemblablement été utilisées sur tous les continents et depuis très très longtemps… (Rome Antique)

Aujourd’hui

Plus récemment, les Oyas se développent comme alternative à l’irrigation excessive dans des pays pourtant largement industrialisés comme les Etats-Unis et le Canada. 
Le réchauffement climatique et les préoccupations environnementales de nos sociétés laissent envisager un développement important dans les années à venir en Europe.

Je vous laisse visionner ce lien :

Voilà vous savez tout et comprenez maintenant pourquoi ce mot OYA à donner naissance à notre nom d’entreprise. Chaque jour, il est utilisé et chaque jour il nous rappelle ses signifiactions. 

A tel point que notre chat s’appelle « OYA ».

A très vite pour d’autres partages tout aussi ressourçant, évadant et nourrissant.

Prenez bien soin de vous.


Partager l’article sur Facebook :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *