Le sommeil chez l’enfant

Le sommeil chez l’enfant

Dormir fait partie intégrante du développement de l’enfant. Il est très important de ne pas le négliger et de veiller à ce qu’il soit de bonne qualité. Tout comme il est primordial qu’un enfant dorme suffisamment pour lui permettre de grandir sereinement. Pour autant, malgré l’adage qui affirme qu’un enfant dort bien, ce n’est pas tout le temps le cas, plusieurs facteurs pouvant venir gêner sa qualité et sa durée.  Quelles est l’origine de ces troubles du sommeil ? Des troubles qui à plus ou moins long terme vont avoir ou ont des conséquences impactant la vie de l’enfant et du parent. 

Un bon sommeil est essentiel à la construction de l’enfant et de son équilibre à la fois biologique que psychologique. Il s’agit d’un équilibre à trouver de la même manière que la régulation de l’appétit.

L’objectif de cet article est d’apporter aux parents des infos pratiques et des conseils pour les aider à mieux cerner les besoins en sommeil de leurs enfants tout en apprenant à y répondre de manière adaptée.

Dormir pour mieux apprendre : 

Le sommeil est un ange gardien des apprentissages : il fortifie la mémoire, décuple l’attention, stimule la créativité et accélère la maturation du cerveau…Quand il est satisfaisant en quantité ! 

Les nuits trop courtes, fragmentées, pas suffisamment reposantes s’enchaînent et leurs journées en pâtissent. Nous en rendons déjà bien compte en tant qu’adultes !

Le manque de sommeil chez l’enfant est considéré comme une nouvelle épidémie. Il se traduit par des difficultés d’attention et de concentration, de la frustration exacerbée jusqu’à une sensation de fatigue physique et mentale. 

J’apprends à dormir 

Voilà un process qui demande à chaque acteur l’enfant et le parent beaucoup d’amour, de patience et de sérénité. Transmettre ces sentiments et cette faculté est un accompagnement quotidien. Tout parent connaît le verre d’eau, l’histoire supplémentaire ou l’envie de dormir avec vous quelques minutes à peine après être sorti de la chambre. 

Écoutez l’appel de votre enfant et discutez avec lui. 

Il n’est pas nécessaire de négocier, ni de céder aux réclamations, juste de l’écouter. Le quotidien est fait pour répéter les règles et expliquer qu’il est en train d’apprendre de dormir comme un grand. Vous le comprenez car vous aussi vous avez appris à dormir comme tel. Chassez les peurs*, accordez de l’attention à votre enfant. Répétez-lui que vous êtes là, qu’il ne risque rien. Que tout va bien.  

« Je suis là pour te protéger » Même s’il s’agit d’un caprice, répétez les choses calmement tout en restant ferme sur les règles. Maintenir ce ton et cette attitude est une grande aide pour calmer l’enfant. 

« Encore une histoire, maman » dites-lui que vous en avez déjà lue une et que demain nous en lirons une autre. Faites un bisou à votre enfant. C’est souvent ce qu’il veut vous faire comprendre. Dites-lui que vous l’aimez (Notre génération dit beaucoup plus les choses qu’à une époque) et qu’il est indispensable de faire le plein d’énergie pour être en pleine forme le lendemain. 

Allongez-vous à côté de votre enfant, fermez les yeux ensemble et verbalisez sur un moment heureux de votre journée. Pensez à une chose ou un lieu agréable apaise et amène au calme. Apprenez-lui à se concentrer sur sa respiration en juxtaposant l’exercice sur son doudou ou un nounours. Adaptez le son de votre voix, posez votre main sur son ventre ou inversement. L’enfant a besoin de comprendre pour appliquer les choses. Montrez-lui et posez-vous. 

Les enfants sont à la fois nos miroirs et de véritables éponges. Regardons-nous ou écoutons-nous quelques instants en se posant la question : est-ce que j’inspire la sérénité et le calme ?! 😅

Transmettons la routine, la qualité et la durée de sommeil de la manière la plus respectueuse.

*certaines peurs, angoisses peuvent être plus profondes. Je vous partagerai prochainement un autre article sur l’utilisation des huiles essentielles et des fleurs de Bach : Comment les introduire dans mon rituel du sommeil. 

Améliorer le sommeil de vos enfants : 

Voici quelques conseils pour améliorer le sommeil de votre enfant : 

  • Éliminer les appareils électroniques de leur chambre, la télé comme les tablettes, qui amputent leur sommeil de 18 à 21 minutes.
  • Proposer des activités calmes dès la fin d’après-midi.
    L’objectif : le calmer progressivement pour le préparer petit à petit au sommeil.
  • Dîner de bonne heure, idéalement autour de 19H, si possible pas après 20h.
  • Créer des rituels au moment du coucher, ce qui instaure un environnement rassurant pour l’enfant. 
  • Réguler la température de sa chambre à 19°C afin de faciliter l’endormissement. Comme pour les adultes d’ailleurs 😉
  • S’assurer que sa chambre soit suffisamment dans le calme et dans l’obscurité pendant la nuit.
  • Lire une histoire/ faire un petit massage/ respirer/ penser à un moment agréable sera UN moment partagé ensemble qui permet aussi de continuer l’apprentissage juste avant la nuit ouvrant le champ des possibles à l’imaginaires des rêves. 

Lire avant de dormir : les bonnes astuces

La lecture du soir ne s’improvise pas ! Ce moment privilégié avant le coucher doit en réalité être bien organisé. Par exemple, je vous conseille de faire la lecture du soir toujours au même moment, à la même heure. Choisissez un endroit calme, de préférence la chambre de votre bout de chou et, déclarez à haute voix, qu’il est l’heure de lire une histoire. Très vite, votre enfant n’aura qu’une hâte en rentrant de l’école : s’approcher un peu plus de l’heure du coucher…pour l’histoire. Notre rôle de parent est d’être créatif aussi et de se lâcher car lire à voix haute est plus compliqué qu’on ne le pense. Pour que votre enfant apprécie la lecture, vous devez donner vie à l’histoire. Pour cela, il est important de varier votre intonation, ainsi que le volume de votre voix. Si l’histoire met en scène des animaux, n’hésitez pas à en imiter les bruits. En animant ainsi votre voix, l’histoire n’en sera que plus amusante pour votre enfant, et pour vous. Double enjeu/ double gain.

Enfin, une bonne écoute est une écoute active. Impliquez votre enfant dans la lecture. Cette histoire avant de dormir est un moment passé à deux et cela doit se ressentir. N’hésitez pas à poser des questions à votre enfant avant de tourner les pages. Commentez ensemble les images et stimulez l’attention de votre petit trésor sur certains détails. A la fin de l’histoire, demandez-lui s’il a aimé et pourquoi. Un très bon exercice pour qu’il apprenne à faire part de son opinion. 

Suivre son instinct…

Vous êtes la personne qui connaissez le mieux votre enfant ! Informez-vous avec des ouvrages qui vous inspirent, prenez conseils auprès de professionnels, ne suivez pas de dogme. Chaque famille trouve son point d’équilibre.

« Il faut laisser vivre l’enfant qui dort, court et joue dans notre coeur. Il est le lien le plus authentique avec l’essentiel de la vie que nous oublions trop souvent »

Michel Bouthot

Chaque mois, vous trouverez sur mon instagram une sélection de livres et astuces en lien avec les enfants. Abonnez-vous ! Le mercredi est consacré aux enfants 🦋

Faîtes de beaux Rêves, 

Bérénice Cosson 


Spécialisée chez l’enfant et dans le monde de l’entreprise
Réflexologie énergétique chinoise
Praticienne en massages bien-être 
Auteure et Formatrice Professionnelle

naturoya@gmail.com
https://berenice-cosson.fr
Prenez RDV avec moi sur Medoucine.com


Partager l’article sur Facebook :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *